Fabriquer son câble jack

Un tutoriel simple qui détaille la fabrication d’un câble jack de guitare.

Rédacteur : thund3r57

Introduction

Aujourd’hui je vous propose un petit tuto sympa et ludique…et surtout économique : faire son câble de guitare !

Effectivement je n’ai jamais trouvé le câble parfait, alors autant se lancer et faire son câble maison ! (ça occupe pendant les longues soirées d’hiver aussi).

Difficulté

Très très facile ! Pas besoin d’être super bon en soudure c’est vraiment basique et sans grands risques !! Il faut quand même au minium un fer correct avec une bonne panne bien pointue.

Budget

Pour un câble de 4m Sommer XXL et les fiches neutrik or coudé et droit : ~ 15 €

Durée de la fabrication

Environ 15 minutes.

Matériel nécessaire

  • Câble pour guitare X mètres… (attention plus le câble est long plus le signal se dégrade, donc il est préférable d’éviter les câbles de plus de 6m). Je précise qu’il faut du câble spécial instrument, de préférence blindé et de qualité.
  • Connecteur jack mâle droit ou coudé
  • Fer à souder
  • Étain
  • Pince à dénuder ou cutter (attention aux doigts)

Comment s’y prendre

  • On enfile la partie qui se visse (ici en noir) sur notre câble.
  • On dénude le câble (en prenant soin de ne pas le couper) aux bonnes dimensions.
  • On soude le fil sur l’emplacement prévu à cet effet (petit cylindre doré sur l’exemple), il faut penser à bien faire prendre l’étain pour que la soudure soit le plus solide possible.
  • On soude la masse préalablement étamée sur le châssis (petite languette sur l’exemple)
  • On place la « cloche »(en bleu) qui maintient le câble en place et on remet la partie supérieure de la fiche en place et on vis le tout grâce à la partie noire »1) ».

Photos d’illustration pour un jack neutrik

Préparation (une pince multiprise permet de maintenir le jack en place) :

Montage des éléments :

Jack fini :

Précisions concernant la tresse de masse

Un câble instrument standard est du type asymétrique (câble coaxial), c’est à dire que l’on utilise un câble qui se compose d’un conducteur, et d’une tresse de masse (écran) autour du conducteur :

  • Le conducteur est le point chaud (départ du signal, en rouge sur le schéma)
  • La tresse de masse sert de point froid (retour du signal, en bleu sur le schéma)

Cette configuration est la plus courante, néanmoins elle tend à dégrader le signal. En effet l’utilisation de la tresse de masse pour le retour du signal, qui a des caractéristiques très différentes du conducteur (point chaud), induit différents effets néfastes pour le signal : Capacitifs, d’inductance, et de sensibilité aux perturbations extérieures.

Pour limiter ces effets, il est possible d’utiliser une liaison type symétrique, c’est à dire que l’on utilise deux conducteurs de nature identique pour faire transiter le signal (un pour le départ, et l’autre pour le retour), et une tresse de masse autour de ces deux conducteurs pour se protéger des perturbations extérieures.

Concernant le blindage, on utilise le principe de la masse flottante, la tresse de masse est connectée au point froid uniquement d’un coté (du coté de l’amplificateur de préférence) :

  • Le conducteur 1 sert de point chaud (départ du signal, en rouge sur le schéma)
  • Le conducteur 2 sert de point froid (retour du signal, en vert sur le schéma)
  • Une tresse de masse (en bleu sur le schéma) qui est relié au point froid, mais d’un seul coté

Conclusion

Et voila nous avons un câble tout propre et solide, les avantages sont assez nombreux : fils et fiches moins chères que si on achète le tout monté, possibilité de personnalisation (la taille, les différents types de fiches, de câbles…).

Donc le budget : compter entre 0.50€ et 3€ le mètre de câble et 3.50€ pour une fiche neutrik.

Le résultat final :

Une réponse sur “Fabriquer son câble jack”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.