Bien choisir son casque audio

Un petit guide qui vous permettra de choisir le meilleur casque pour écouter votre musique, ou pour travailler avec votre instrument.

Auteur de l’article : Matthieudu66 

Écouteurs ? Intra auriculaire ? Casques ?

Les intra-auriculaires

Ces casques rentrent dans le conduit auditif et en condamne l’entrée, vous isolant ainsi, complètement de l’extérieur.

La qualité de l’isolation dépend du type d’embout : mousse ou silicone.

Ces casques procurent un grand confort d’écoute, et ils sont très discrets.

De nombreuses personnes ont l’impression que ces modèles donnent la meilleure qualité sonore, c’est rarement vrai, vous entendez juste votre musique plus forte et sans nuisances.

Les oreillettes

De petit format, les oreillettes sont les casques les plus courants (généralement, les lecteurs MP3 sont livrés avec ce type de casque).

Les oreillettes sont beaucoup moins isolantes que les casques intra-auriculaires, les oreillettes disposent néanmoins de l’avantage d’être en général très abordables en terme de prix.

L’ absence d’isolation pousse à monter le volume au maximum, et les aigus grésillant des oreillettes sont particulièrement agressifs.

Il faut être très vigilant, à la qualité de ce type de casque, on retrouve du bon, mais aussi du très mauvais.

Les casques à arceau nomades

De manière générale ils sont plus confortables que les oreillettes et les intra-auriculaires, mais ils n’isolent pas très bien, car ils ne sont pas fermés.

Ces casques sont facilement transportables (pliables, tour du cou,…).

Surtout conçus pour être légers et discrets, ils conviennent plus au sédentaire du PC qu’a celui recherchant une écoute de musique agréable.

Les gros casques a coussins

Ces casques sont plus encombrants que les précédents, les fils sont souvent plus longs.

Certains conviennent très bien au baladeur tandis que d’autres ayant une impédance trop élevée (nous traiterons l’impédance un peu plus loin) ne peuvent pas être utilisés avec un lecteur mp3.

Ils sont généralement plus chers, mais ils restent la meilleure solution pour les « audiophiles ».

A par quelques rares intra-auriculaires haut de gamme, ce type de casque est à privilégier si l’on veut profiter du meilleur de sa musique.

Choisir son casque en fonction de ses caractéristiques

Et oui, avant le look, il faut quand même penser à la qualité du son qu’on aura dans les oreilles non ?
Bref, pour avoir un « bon » casque, voici quelques conseils utile :

Type du casque

On peut distinguer deux types de casque, les casques ouverts ou fermés (ici nous ne parlons pas des oreillettes et des intra-auriculaires, mais uniquement des casques à coussins) :

  • Les casques ouverts disposent de petits trous qui laissent sortir le son vers l’extérieur.
  • Les casques fermés sont complément clos, le son est uniquement dirigé vers les oreilles (l’utilisateur est complètement immergé dans la musique, et il n’entend pas les bruits extérieurs).

Bande passante balayée

Qu’est-ce que la bande passante ? Bonne question, la bande passante indique la plage de fréquences couverte par le casque, elle est exprimée en hertz (Hz).

Normalement, cette plage se situe entre 20 et 20000 Hz (plage de fonctionnement de l’oreille humaine), le 20 Hz correspond au son le plus grave que le casque peut émettre,et le 20000 Hz au son le plus aigu.

Cette bande passante peut varier grandement d’un modèle de casque à un autre. Pour restituer les basses et les aigües de façon optimum, il faut que le casque s’approche de cette fourchette de 20Hz à 20 kHz.

Impédance du casque

Mais, qu’est-ce que l’impédance ?

L’impédance est une unité électrique qui détermine l’aptitude d’un récepteur à ralentir le courant électrique. L’impédance d’un casque se mesure en ohms.

Les petits modèles ont une impédance comprise entre 16 et 60 ohms, alors que les gros casques peuvent avoir une impédance qui peut aller jusqu’à 300, voire 600 ohms.

Plus l’impédance du casque sera élevée, plus la source (baladeur, chaine hifi) devra fournir de la puissance pour avoir un niveau sonore acceptable. Les baladeurs MP3 ayant généralement une puissance de sortie relativement faible, il sera difficile d’avoir un niveau sonore correct avec un casque ayant une grosse impédance.

Si vous tenter quand même de mettre un casque avec une impédance plus élevée que ce que peut faire votre baladeur, le son aura un volume de sortie faible, et votre batterie se déchargera plus vite qu’un casque conçu pour ce type d’appareil.

Il est difficile de déterminer une impédance limite au-delà de laquelle on ne peut plus se servir d’un baladeur, d’abord parce que le rendement du casque participe grandement au résultat sonore, et aussi parce qu’il ne faut pas oublier que certains baladeurs sont plus puissants que d’autres.

Normalement, les baladeurs utilisent sans problème des casques à impédance inférieure à 50 ohms, et selon le rendement et la puissance, cette limite peut grimper à plus de 100 ohms (elle peut, mais plus fréquemment on ne dépasse pas 60 ohms).

Donc pour conclure, vous avez deux solutions pour l’impédance :

  • Vous avez un baladeur et donc il est plutôt conseillé de prendre un casque qui tourne autour des 50 ohms max.
  • Vous avez une chaine HiFi, une table de mixage etc.. Et la vous pouvez vous lâcher et prendre sur un casque de plusieurs centaines d’ohms !

Pour les casques type intra-auriculaires et les oreillettes, aucun modèle n’a une impédance de plus de 60 ohms, ne vous inquiétez pas pour l’utilisation avec un Mp3.

L’isolation

Qu’est-ce que l’isolation ? L’isolation représente le nombre de décibels que perdent les sons extérieurs grâce à l’isolation! Normalement, les valeurs mesurées pour les casques se situent entre 5 et 25 dB, c’est donc une caractéristique très variable.

Les casques à isolation active ont une efficacité du même ordre, mais celle-ci est limitée aux fréquences entre 100 et 2000 Hz.

L’isolation peut-être active ou passive et elle s’exprime en décibels (dB) :

  • L’isolation passive est la plus courante : Elle s’obtient en créant une barrière acoustique matérielle entre l’extérieur et l’intérieur de l’oreille. Dans le cas des casques, c’est le contact entre le coussin et le crâne qui formera la barrière. Seul un casque englobant l’oreille isolera donc efficacement les sons extérieurs, parce qu’un casque reposant sur l’oreille (et non autour), n’a pas un contact assez fermé entre l’oreille et le coussin.
  • L’isolation active est beaucoup moins répandue, dans ce cas, l’isolation s’obtient avec un circuit électronique supplémentaire qui capte les sons ambiants et émet instantanément une onde sonore qui annule les bruits extérieurs. Le circuit de compensation est souvent situé dans un boitier qui se connecte entre le casque et la source (alimentation par une pile), ce système nuit un peu à la portabilité de l’ensemble, sauf dans le cas où l’emplacement pour les piles est dans le casque.

Les intras auriculaire offrent une bonne isolation, se servant du tube auditif pour la créer. Les oreillettes et les casques ouverts n’isoleront que très peu (quelques décibels…).

Avoir une bonne isolation permet d’être bien coupé de l’extérieur, sans avoir à monter le son à un niveau élevé.

Sensibilité acoustique

La sensibilité acoustique exprimée en db /mW, est la puissance sonore que peut délivrer le casque à une puissance donnée. Généralement, plus la sensibilité est grande (au delà de 100 dB), plus le casque est de bonne qualité.

Le reste

Ensuite, il reste quelques critères qui peuvent être observés aussi, mais pas aussi importants que ceux cités
précédemment :

  • Confort des coussins ! Et ça c’est une affaire de gouts.
  • La longueur et la qualité du cordon, s’il est blindé avec une gaine tressée c’est bien.
  • Les caractéristiques du connecteur aussi, s’il est plaqué or etc..

N’oubliez par, il est possible de tester différents modèles de casque dans les magasins type Fnac, Boulanger,… tout est une affaire de gouts, chaque personne à un ressenti différent au rendu d’un casque!

L’esthétique

N’oubliez pas qu’un casque doit aussi vous plaire ! Même si le son est le plus important, avoir un casque qui nous plait visuellement est primordial.

ATTENTION : Un conseil, n’achetez pas un casque à la mode / fashion, je pense particulièrement aux « Skullcandy », et aux « Beats By Dr Dre ». Le rapport qualité / prix de ces casques n’est pas très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *