Les tablatures sur internet : Analyse et essai de MySongBook

Une analyse sur l’offre des partitions / tablatures que l’on trouve sur internet, avec un test du site MySongBook qui a lancé une offre 100% légale.

C’était mieux avant ?

Avant l’essor d’internet, les guitaristes qui souhaitaient jouer leurs morceaux favoris avaient deux solutions :

Trouver la partition à l’oreille : Technique assez difficile pour les débutants et pour les musiciens non exercés à cette tâche (avec une qualité de retranscription souvent approximative).

Acheter des songbook papier dans un magasin de musique ou une librairie : Cela avait un certain cout (entre 15 et 25 € le livre de 10 à 15 chansons), si on souhaitait que certains morceaux, il fallait acheter un livre entier. L’avantage de cette solution est la qualité de retranscription des partitions, elles sont écrites par des professionnels.

Depuis quelques années et plus particulièrement depuis l’avènement du logiciel Guitar Pro (première version en 1997, ça ne nous rajeunit pas tout ça), une quantité astronomique de partitions sont disponibles sur internet…

Guitar Pro

Pour ceux qui ne connaissent pas Guitar Pro, il s’agit d’un logiciel d’édition et de lecture de partitions guitare (avec possibilité de rajouter d’autres instruments : batterie, basse, piano,…). Le gros avantage de ce logiciel, c’est sa capacité à lire les différentes pistes instruments, avec une qualité de rendue très satisfaisante, enfin surtout depuis la version 5 et son fameux RSE (Realistic Sound Engine) qui permet d’émuler le son réel des différents instruments (avant la version 5, le rendu était réalisé à l’aide du MIDI, le rendu était loin d’être optimal).

Pour en finir avec ce logiciel, sachez qu’il est payant (environ 60 €), mais personnellement je pense que c’est un bon investissement vu les possibilités d’apprentissage offertes par ce logiciel. Pour information, il existe des alternatives gratuites, TuxGuitar par exemple qui permet également de lire les partitions au format GuitarPro.

Les partitions gratuites disponibles sur internet

Qualité de retranscription

Il faut savoir que sur internet, la grande majorité des tabs que l’on trouve, on été retranscrite par des bénévoles qui mettent à disposition leurs travaux aux différents internautes.

Au-delà de l’esprit de partage (qui est fortement appréciable), il faut quand même avouer que la qualité de retranscription est très variable d’une tablature à une autre.

Essayez de télécharger plusieurs tablatures d’une même chanson, vous vous rendrez compte que les tablatures peuvent être très différente les unes par rapport aux autres, avec souvent des erreurs, ou des simplifications par rapport à la version originale (parlez-en à vos professeurs de guitare, ils vous déconseilleront surement d’utiliser ces tablatures non officielles).

Un des plus gros site s’éteint

Rappelez-vous il y’a quelques années, le plus gros site de téléchargement de tablature était Mysongbook, ce site créé en 2000 permettait de télécharger des milliers de tablatures (plus de 55 000). Le site revendiquait plus de 3 millions de visiteurs par mois, autant dire que c’était la bible et le site de référence à cette époque.

Malheureusement en 2006, un message d’avertissement apparaissait sur le site et interdisait le téléchargement des tablatures :  » La mise à disposition de tablatures – même retranscrites d’oreille – d’oeuvres copyrightées est illégale. Afin de respecter la loi, le téléchargement des fichiers est désormais limité aux rubriques [Composition] et [Competition]. Nous faisons de notre mieux pour trouver rapidement un arrangement profitable à tous dans le respect du copyright.« 

Sous la pression de la MPAA (Association des majors en Amérique) et dans un souci de respect des droits d’auteurs, le site a été contraint d’arrêter la mise à disposition des tablatures, même retranscrites à l’oreille.

Concernant la France, en 2006, les responsables du site Miditext qui mettait à disposition des partitions et des paroles de musique, ont été condamnés à 20 000 € d’amende et 6 mois de prison avec sursis, suite à une plainte de l’APP (Agence pour la protection des programmes).

Depuis l’affaire Mysongbook , un certain nombre de site internet ont fleuri sur la toile et ont pris la relève du défunt site de référence, les plus connus : UltimateGuitar, AC-Tabs, 911tabs (il s’agit plutôt d’un moteur de recherche sur plusieurs sites), Tabs4acoustic,…

La légalité des partitions

Il faut savoir que la mise à disposition gratuite et sans autorisation, d’oeuvres protégées par des droits d’auteurs est formellement interdite.

Les tablatures que l’on trouve gratuitement sur internet rentrent typiquement dans ce cas de figure, car les retranscriptions, même effectuées à l’oreille représentent une reproduction d’oeuvre soumise à droits d’auteurs.

Le bien fondé des plaintes des majors est bien sûr discutable, mais ce point n’est pas l’objet de ce dossier.

D’ici quelques années, il est possible que les sites internet qui proposent des tablatures ferment, suite à des plaintes de majors, ou d’organisme s’occupant des droits d’auteur.

La solution MySongBook

Présentation

J’ai découvert il y’a quelques temps que Arobas Music (éditeur du logiciel GuitarPro), permettait via le site mysongbook.com d’acheter des partitions au format Guitar Pro de manière totalement légale (vous avez remarqué que l’adresse est la même que le site de référence en 2006, à l’époque Mysongbook était déjà édité par Arobas Music).

Le site qui a été lancé en 2011 comptait que quelques tabs à son lancement, aujourd’hui plus de 1100 tablatures sont disponibles.

Les partitions sont retranscrites par une équipe de professionnels d’environ 30 personnes, chaque piste est travaillée par un musicien retranscripteur différent et le mixage final est réalisé par un ingénieur son.

Cette offre se compose de deux formules :

– Achat d’un titre avec seulement une piste guitare ou guitare/voix pour 0,99€.

– Achat d’un titre complet (multipistes) pour un prix compris entre 1,99 € et 2,99 €

Pour information, environ 50% du prix d’achat revient aux ayants droits au titre du droit d’auteur.

Nous pouvons que nous réjouir du lancement d’une offre totalement légale, est relativement abordable. Pour en savoir plus sur cette offre, j’ai décidé d’acheter quelques partitions et faire un rapide test de cette solution.

MySongBook est totalement intégré au logiciel GuitarPro 6 (y compris les versions mobiles IOS et Android), après la création d’un compte utilisateur, vous pouvez acheter les partitions directement depuis le logiciel. Si vous ne possédez pas GuitarPro 6, vous avez également la possibilité de télécharger gratuitement le logiciel MSB Player (disponible sous Windows, Mac et Linux), pour pouvoir acheter et lire les partitions.

Depuis la boutique, vous avez la possibilité d’écouter chaque tablature pendant 30 secondes, ce qui est appréciable pour juger du rendu final.

L’édition des morceaux n’est pas possible (voir commentaires plus bas), mais vous avez la possibilité de detuner le morceau pour le jouer plus grave/aigu, isoler/muter des pistes, appliquer un coefficient de tempo au morceau pour le jouer plus/moins vite.

Mes impressions

Points positifs

+ Qualité générale des tablatures,

+ Offre relativement attractive, avec un cout correct,

+ Offre assez bien fournie, avec plus de 1100 tablatures disponibles,

+ Possibilité d’acheter les pistes guitares seules.

Points négatifs

– Il est impossible de modifier la partition (y compris le changement d’accordage et la transposition des pistes) et de l’exporter (midi, wav, pdf,…). La seule opération de ce type autorisée est l’impression,

– La partition n’est pas stockée en local sur l’ordinateur, il faut donc obligatoirement une connexion internet pour accéder aux partitions achetées,

– Impossibilité d’acheter des chansons par packs, pour réduire les frais (néanmoins des « songbook » regroupant plusieurs tablatures d’un même artiste sont proposés, avec des remises allant de -20% à -40%).

Conclusion

L’offre proposée est relativement attractive, elle permet d’accéder à des partitions de qualités. Néanmoins, le tableau est noirci par les limites imposées à vos achats (impossibilité d’export et d’édition), selon Arobas Music, ces contraintes sont demandées par les ayants droits pour éviter la diffusion illégale des tablatures et pour éviter la « dénaturation » des morceaux.

Ce point me rappelle la triste époque où les morceaux de musique téléchargés légalement sur les plateformes de musique, étaient accompagnés d’un gentil petit DRM qui pénalisait l’utilisateur qui souhaitait se constituer une bibliothèque parfaitement légale.

Ce phénomène se retrouve également sur le marché des jeux vidéos, où les éditeurs imposent de manière de plus en plus fréquente, une connexion internet pour pouvoir jouer aux derniers titres sortis, j’ai l’impression que les payeurs sont souvent plus contraints que les personnes non scrupuleuses qui téléchargent illégalement.

Il faut espérer qu’à l’avenir, ces protections disparaissent de MySongBook de manière à profiter pleinement des achats effectués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *