Le bend

Un cours pour réussir à réaliser des bends, une technique très utilisée pour fluidifier votre jeu de guitare.

Définition

Le bend sert à augmenter une note d’un ou plusieurs demi-tons sans changer de frette, en poussant sur la corde, ou en tirant selon la corde sur laquelle on joue le bend.

Cette technique très utilisée augmente considérablement la fluidité du jeu.

Remarque : La réalisation de bend a tendance, selon la qualité de la guitare, à désaccorder l’instrument. Car en poussant la corde, on augmente considérablement les efforts sur les mécaniques, le sillet de tète, les pontets de chevalet et le vibrato.

Exemple :

Comment réaliser cette technique

La réalisation de cette technique est basée sur une « mémoire gestuelle ». Lorsque l’on veut augmenter une note d’un demi ton, il faudra pousser d’une certaine force sur la corde. Cette valeur sera différente si l’on veut augmenter la note d’un ton, ou d’un ton et demi … etc …

Chaque guitare ayant ses propres caractéristiques, il se peut que les hauteurs nécessaires à la réalisation de bends soient différentes d’une guitare à l’autre, alors il faudra adapter la hauteur du bend à la guitare (ces hauteurs ne varient pas beaucoup, mais cela peut avoir une légère influence sur le résultat final).

La réalisation propre et fiable d’un bend doit se faire avec un mouvement de rotation du poignet, et jamais avec une extension des doigts. Les doigts doivent rester fixes, chose très importante. La chose primordiale dans le bend est sa précision.

Faire des bends en tendant les doigts :

  • Ne permets pas d’avoir une précision suffisante
  • Ne permets pas d’avoir une vitesse suffisante
  • sollicite trop les tendons des doigts, ce qui est source de problèmes
  • Implique une fatigue rapide et néfaste des doigts
  • N’est pas esthétique

Pour bien exécuter un bend, il faut avoir un solide appui sur le manche de façon à assurer un maximum de précision au mouvement, et assurer un contrôle parfait des cordes, car un bend bien exécuté peut passer inaperçu si des cordes sensées ne pas vibrer se mettent à sonner.

Pour bien prendre cet appui, il faut que le pouce passe par dessus le manche, et que la paume de la main ait un maximum de contact avec le dos du manche. Un peu comme si on voulait écraser le manche.

Poser au MINIMUM deux doigts sur la corde à jouer. L’annulaire doit se trouver sur la frette sur laquelle on veut monter le bend. Derrière lui doit se trouver au moins le majeur, et, lorsque cela est possible, l’index peut aider aussi à réaliser le bend. Dans la mesure du possible, on veillera à monter les bends avec 3 doigts, ce qui améliorera la précision, et limitera la fatigue.

Une fois le manche saisi à pleine main, les doigts posés sur la corde, faire un mouvement de rotation avec le poignet de façon à ce que la dernière phalange de l’auriculaire vienne toucher le dessous du manche, sans que les doigts qui sont en contact avec la corde ne bougent.

Avant toute attaque de bend, il faut savoir jusqu’où il va falloir monter : 1/2 ton, 1 ton, 1 ton 1/2, 2 tons ….. Pour ceci, tablature, ou partition comportent l’indication.

Il y a 3 types de bends :

  • Le bend simple : On part d’une note que l’on va augmenter d’une valeur donnée
  • Le release-bend : On part d’une valeur donnée pour arriver à une note frettée
  • Le bend and release : C’est la combinaison d’un bend et d’un release bend.

Ces trois types de bends devront être travaillés indépendamment les uns des autres.

Il y a deux façons de travailler les bends :

  • A l’oreille : On joue la première note frettée, puis la seconde frettée aussi de façon à se créer un repère auditif, et on monte le bend.

A l’accordeur : On monte le bend jusqu’à ce que l’accordeur signale la montée de la note de la valeur voulue. Pour ce type de travail, un accordeur chromatique est plus indiqué, bien que faisable avec de petits accordeurs type Korg GA30.

Notation dans les tablatures

Notation : « b » ou flèche au dessus des notes (la hauteur et la durée de la fléché, indique la durée et la hauteur du bend à effectuer).

Mi (E) ------------------------------
Si (B) ---5b-------------------------
Sol(G) -------8b---------------------
Ré (D) --------------5b--------------
La (A) --------------------7b--------
Mi (E) ------------------------------

Exercices

Dans les exercices, le bend est noté « b ».

1er exercice : Bend 1 ton

Cet exercice, fait sur la corde de SI, devra être répété sur toutes les cordes et tout le long du manche. Commencer sur la 10ème case est un bon compromis entre la position de la main et la flexibilité de la corde.

B ----10--12------

On joue la corde en case 10 puis en case 12 de façon à repérer, à l’oreille, la hauteur de la note qui subit le bend. Pour travailler avec un accordeur, repérer la déviation de l’accordeur lorsque l’on passe de la case 10 à la case 12. Lorsque l’on monte le bend, vérifier que l’accordeur est exactement dans cette position pour tenir le bend.

B ----10b12------

On pose les doigts de façon à jouer la note en case 10, et on pousse sur la corde de façon à obtenir une note équivalente à cette même corde jouée en case 12.

Pour commencer, pousser sur la corde doucement, et s’arrêter lorsque la note est montée d’un ton. Tenir cette position pendant quelques secondes puis relâcher doucement la corde.

Lorsque l’on monte le bend, le doigt le plus en avant doit monter PARALLÈLEMENT à la frette, en exerçant une pression ÉGALE tout au long de la montée, et tenir cette pression TANT QUE DOIT DURER LA NOTE.

Pour débuter, ne pas tenir compte du temps. Monter le bend doucement en repérant bien la hauteur à laquelle il faut pousser la corde pour obtenir un ton de décalage entre la note jouée et la note qui subit le bend.

Promener cet exercice en bas et en haut du manche

B ----14b16------
B ----20b22------
B ----8b10------
B ----5b7------
B ----3b5------

Tous ces bends doivent être parfaitement réalisés. Comme d’habitude, il est conseillé de travailler par séances d’un quart d’heure, sans métronome.

Une fois la précision atteinte à tous les endroits du manche, introduire le métronome. Commencer à 60 bpm. Jouer la note sur un clic, puis monter le bend pour arriver à la note suivante sur le clic suivant. Exécuter ensuite la même manipulation, mais à 90 bpm, puis à 120 bpm.

Bien veiller à la précision de la note obtenue avec le bend. Ne pas augmenter la vitesse si la précision n’est pas parfaite.

2ème exercice : Bend 1/2 ton

Même principe que le premier exercice :

B ----10--11------
B ----10b11------

Promener cet exercice en bas et en haut du manche

B ----14b15------
B ----20b21------
B ----8b9------
B ---5b6------
B ----3b4------

Réaliser des exercices similaires pour monter la note de départ d’un ton et demi, puis de deux tons. Éviter de dépasser les 2 tons, seules des guitares de très bonne fabrication les dépasseront sans dommage.

3ème exercice : Le release bend d’1 ton

C’est exactement l’inverse du bend. Poser les doigts sur la corde, monter un bend d’un ton SANS JOUER LA CORDE. Une fois le bend monté, jouer la corde et relâcher le release bend. Comme pour le bend, le doigt le plus en avant doit descendre PARALLÈLEMENT à la frette et exercer une pression ÉGALE tout au long de la descente, ainsi que tout le temps que doit durer la note.

Cet exercice devra être répété sur toutes les cordes et tout le long du manche. Commencer sur la 10ème case est un bon compromis entre la position de la main et la flexibilité de la corde.

B ----12--10------

On joue la corde en case 12 puis en case 10 de façon à repérer, à l’oreille, la hauteur de la note qui subit le release bend. Pour travailler avec un accordeur, repérer la déviation de l’accordeur lorsque l’on passe de la case 12 à la case 10. Lorsque l’on descend le release bend, vérifier que l’accordeur soit exactement dans cette position pour tenir le bend.

B ----12r10------

Promener cet exercice en bas et en haut du manche

B ---16r14------
B ----22r20------
B ----10r8------
B ----7r5------
B ----5r3------

4ème exercice : Le bend and release

C’est la combinaison d’un bend, suivi immédiatement d’un release bend.

Cet exercice devra être répété sur toutes les cordes et tout le long du manche. Commencer sur la 10ème case est un bon compromis entre la position de la main et la flexibilité de la corde.

B ----10--12------

On joue la corde en case 10 puis en case 12 de façon à repérer, à l’oreille, la hauteur de la note qui subit le bend. Pour travailler avec un accordeur, repérer la déviation de l’accordeur lorsque l’on passe de la case 10 à la case 12. Lorsque l’on monte le bend, vérifier que l’accordeur est exactement dans cette position pour tenir le bend.

B ----10b12r10------

On pose les doigts de façon à jouer la note en case 10, et on pousse sur la corde de façon à obtenir une note équivalente à cette même corde jouée en case 12, puis on relâche le bend pour arriver à une note équivalente à la case 10. Pour commencer, pousser sur la corde doucement, et s’arrêter lorsque la note est montée d’un ton. Tenir cette position pendant quelques secondes puis relâcher la corde en la faisant sonner.

LA VITESSE DE MONTÉE DOIT ÊTRE ÉGALE A LA VITESSE DE DESCENTE

Pour débuter, ne pas tenir compte du temps. Monter le bend doucement en repérant bien la hauteur à laquelle il faut pousser la corde pour obtenir un ton de décalage entre la note jouée et la note qui subit le bend, et relâcher à la même vitesse que la montée du bend.

Promener cet exercice en bas et en haut du manche

B ----14b16r14------
B ----20b22r20------
B ---8b10r8------
B ----5b7r5------
B ----3b5r3------

Il faut maintenant intégrer d’autres techniques, comme le pull off ou le hammer a ces bends. Quelques exemples :

B ----8h10b12------
B ----10b12r10p8------
B ----8h10b12r10p8------

Conclusion

En conclusion, les choses importantes pour la bonne réalisation de bends sont la précision et la vitesse d’exécution.

L’introduction de bends dans un solo est une chose aisée, il peut être introduit lorsque l’on souhaite ajouter de la fluidité, pour inclure un mouvement progressif, aux endroits même ou un hammer ou un coup de médiator serait trop dur, d’un point de vue sonore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *