Les accords barrés

Un cours qui détaille comment réaliser les accords barrés.

Définition

Le barré est une forme d’accord nécessitant de faire un barrage sur toute la largeur du manche afin d’appuyer sur toutes les cordes en même temps.

Ils servent aussi à pouvoir déplacer les accords tout au long du manche, soit pour les faire sonner plus « aigu », soit pour éviter de trop longs déplacements de la main sur le manche.

Comment réaliser cette technique

Il y a deux méthodes pour faire ce type d’accords :

  • La pince
  • Le pivot

La pince

Comme son nom l’indique, il faut faire une pince entre le pouce et l’index. Le pouce se place derrière le manche et EN FACE de la case à barrer.

L’index vient faire le barrage de toutes les cordes, juste derrière la frette.

L’inconvénient de cette technique est qu’il va falloir une force assez conséquente de la pince pour arriver à faire sonner toutes les cordes. Son avantage est qu’elle procurera plus de confort lors du jeu debout.

Le pivot

Le pouce va se placer une case après le barrage. Par exemple, lorsque l’on fait un Sol majeur barré, l’index devra barrer la case 3, le pouce sera en face de la case 4. L’index se pose A PLAT SUR la 3ème frette et pivote légèrement pour appuyer sur les cordes sur sa TRANCHE (la partie la moins charnue du doigt), et juste derrière la frette.

En appliquant un effort à la fois sur le pouce et sur l’index (qui est pivoté), le pouce aura tendance à vouloir éloigner le manche alors que l’index voudra le rapprocher du guitariste. Les deux efforts étant contrariés par ce couple, il se produira alors un barrage des cordes.

Dans les deux cas (pince ou pivot), il faudra adapter la position du pouce et de l’index en HAUTEUR par rapport au manche de façon à ce que toutes les cordes sonnent correctement.

Les formes principales de barrés

Il existe plusieurs formes principales de barrés :

  • Les barrés type E (mi majeur)
  • Les barrés de type Em (Mi mineur)
  • Les barrés de type Am (La mineur)
  • Les barrés de type A (La majeur)

L’ordre dans lequel cette liste est faite à une grande importance. En effet, la fondamentale de l’accord (la note qui donne son nom à l’accord) sera trouvée de la façon suivante :

  • Pour les accords de type E et Em -> Sur la corde de Mi grave (1ére corde en partant de la plus grosse)
  • Pour les accords de type A et Am -> sur la corde de La (2éme corde en partant de la plus grosse)

Donc, pour les accords barrés de ces 4 types, il est crucial de connaitre les notes du manche sur les corde Mi grave et La. Une fois que l’on connait les notes sur ces deux cordes, les accords barrés seront trouvés instinctivement.

De plus, on s’apercevra que le mineur d’un accord de type E est un accord de type Em, et le mineur d’un accord de type A sera un accord de type Am.

Les exercices

Il y a deux méthodes pour apprendre à passer les barrés :

1ère méthode

Former l’accord de type, le faire glisser sur le manche puis barrer les cordes avec l’index.

Les doigtés pour former ces accords de type seront faits de la façon suivante :

Accords de type E (022100) :

  • Corde de La en 2ème frette avec l’auriculaire
  • Corde de Ré en 2ème frette avec l’annulaire
  • Corde de Sol en 1ère frette avec le majeur

Accords de type Em (022000) :

  • Corde de La en 2ème frette avec l’auriculaire
  • Corde de Ré en 2ème frette avec l’annulaire

Accords de type Am (x02210) :

  • Corde de Ré en 2ème frette avec l’auriculaire
  • Corde de Sol en 2ème frette avec l’annulaire
  • Corde de Si en 1ère frette avec le majeur

Accords de type A (x02220) :

Plusieurs solutions :

La plus simple est de faire un mini barré avec l’annulaire ou l’auriculaire sur les cordes de Ré, Sol et Si.
Une autre solution, utilisée mais un peu plus difficile à mettre en œuvre et un peu pénalisante pour les colorations d’accords :

  • Corde de Ré 2ème frette avec le majeur
  • Corde de Sol 2ème frette avec l’annulaire
  • Corde de Si 2èmre frette avec l’auriculaire

Former l’accord choisi comme indiqué ci dessus, puis le faire glisser du nombre de cases voulu, barrer la case mentionnée dans l’accord (qui correspond à la fondamentale de l’accord) avec l’index. Trouver la bonne position de l’index et du pouce afin de faire sonner correctement toutes les cordes qui doivent sonner.

Petite astuce :

Pour les accords de type A et Am, l’index ne doit pas barrer la corde de Mi grave, mais il doit se positionner juste en dessous de celle ci en la touchant afin de la bloquer. Comme ceci, tout coup de médiator intempestif ne risquera pas d’induire le son de cette corde.

2ème méthode

Cette méthode consiste à placer les doigts au fur et à mesure que le médiator descends les cordes, bien sur dans la période apprentissage. Le but étant bien entendu de placer tous les doigts en même temps sur le manche.

Cette méthode est applicable a tous les accords, pas seulement les barrés.

Les doigtés pour les accords barrés seront les mêmes que pour la première méthode.

Prenons l’exemple d’un accord barré de SOL (355433) :

  • Mettre l’index sur la corde de mi grave en 3ème frette. N’appuyer QUE sur cette corde.
  • Jouer la corde de Mi grave.
  • Placer l’annulaire sur la corde de La.
  • Jouer la corde de La en maintenant la corde de Mi aigu appuyée.
  • Placer l’auriculaire sur la corde de Ré.
  • Jouer la corde de Ré en maintenant les cordes de Mi aigu et La appuyées.
  • Tout en maintenant la corde de Mi grave appuyée, venir barrer la 3ème frette avec l’index de façon à ce qu’il appuie sur les cordes de Si et Mi aigu, jouer ces deux cordes.

Relâcher l’accord, enlever la main du manche puis recommencer. Tout doucement corde par corde au début. Après quelques minutes de pratique, l’accélération se fera naturellement. Au bout de quelques heures, l’accord va commencer à se placer naturellement, et de plus en plus vite, tous les doigts prendront leur place en même temps.

Nombre de guitaristes n’utilisent pas de barrés a proprement dit. Ils se servent de l’index pour barrer uniquement les deux cordes de Si et Mi aigu. Les deux cordes Mi aigu et La étant jouées avec le pouce. Pour réaliser ce genre de technique, il faut que le pouce passe par dessus le manche et vienne se replier sur les deux cordes du haut. Le gros avantage de cette façon de faire est de supprimer beaucoup de mouvements de poignet (le poignet reste dans l’axe du manche). L’inconvénient, c’est que les doigts doivent être d’un très grande souplesse, de façon à n’étouffer aucune corde.

Exercices

Il n’y a pas d’exercice particulier pour ces accords. La seule solution est de les travailler comme indiqué ci-dessus, et de les enchainer avec des accords nécessitant des positions de doigts les plus différentes possibles.

Par exemple, enchainer un C avec un F ou un Bm, un D avec un B.

Pour les enchainements, le plus gros du travail est à faire au niveau du poignet. Le passage d’un accord comme un C, ou le poignet est positionné assez haut par rapport à l’axe du manche, à un accord comme le F, ou le poignet doit passer sous le manche, doit se faire avec un mouvement de ROTATION et, suivant la courbe de l’arrière du manche.

Pour réaliser ceci, plaquer l’accord de D et passer à l’accord F SANS DÉCOLLER LA PAUME DE LA MAIN DU MANCHE, juste en relâchant la pression des cordes, la paume devant rester au contact du manche pendant TOUTE la transition du passage d’accord.

Ce petit exercice, difficile au début, est assez important pour, plus tard, amener une très grande rapidité d’enchainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *