Les différences entre une Overdrive, Disto et Fuzz

Les guitaristes ont parfois tendance à confondre ces trois effets. Dans ce dossier, nous vous proposerons de parvenir à reconnaître ces trois effets, grâce à des exemples sonores, ainsi qu’une liste de chansons où l’effet peut être entendu, et les avantages et inconvénients liés à l’utilisation de cet effet.

Auteur de l’article : fire julian

L’overdrive

Généralités

L’overdrive est l’effet le plus doux des trois. Elle est notamment utilisée dans le blues. Présente sur bon nombre d’amplificateurs, l’overdrive peut être un effet obtenu naturellement en montant le volume de son amplificateur en son clair. Lorsque le son commence à « cruncher », à se salir en quelque sorte, c’est que le signal commence à s’écrêter, et que l’amplificateur produit une distorsion très légère du son : c’est l’overdrive.

Bien que présente sur la plupart des amplificateurs (exceptés les amplificateurs de classe A), l’overdrive se trouve aussi au format pédale. Une des pédales d’overdrive la plus connue est la TS9 d’Ibanez, ainsi que sa grande sœur la TS808.

Où l’entendre ?

https://www.youtube.com/watch?v=IUsvRaRk9Fs

Avantages/inconvénients

Avantages :

  • Sur un son clean, l’overdrive peut servir de boost.
  • Très adaptée pour le blues.
  • L’overdrive laisse transparaître les nuances de jeu.

Inconvénients :

  • Effet déjà présent sur de nombreux amplificateurs, il n’est pas absolument nécessaire à tous.
  • Limité pour jouer du métal et autres styles à forte distorsion.

La distorsion

Généralités

La distorsion est moins douce que l’overdrive. En effet, alors que cette dernière est souvent employée pour le blues, la distorsion, avec son signal bien plus écrêté, est employée pour avoir des sons bien plus pêchus. On peut notamment citer la Proco Rat, ou encore la Boss DS-1, comme de bons exemples de cet effet. La distorsion peut être employée dans de nombreux genres, que ce soit du grunge au métal en passant par le hard rock.

Où l’entendre ?

https://www.youtube.com/watch?v=hTWKbfoikeg

Avantages/inconvénients

Avantages :

  • Du fait de son plus fort écrêtage, la distorsion permet de jouer avec un son beaucoup plus saturé que l’overdrive.
  • Très adaptée de fait pour le métal, le hard rock et tous les genres où la saturation des guitares à la part belle.
  • Avec des réglages en conséquence, elle peut dépanner dans d’autres styles moins énervés.

Inconvénients :

  • La distorsion a tendance à générer du souffle lorsque la saturation de l’effet est poussée à son maximum. Si tel est le cas, il est peut être nécessaire d’investir dans un noise gate pour atténuer ce bruit de fond.
  • Cet effet à tendance à gommer les nuances de jeu.
  • La distorsion peut être à l’origine de larsens, ces sifflements stridents qui sortent de l’amplificateur.

La fuzz

Généralités

La fuzz est le premier effet de saturation qui ait été inventé, dans les années 60. Destinée à reproduire le son des lampes qui chauffent, c’est l’effet de saturation qui dispose du plus fort écrêtage du signal, et qui produit donc le son le plus saturé. La fuzz est un effet très particulier, assez caractéristique des années 60 et du rock à tendance psychédélique ; et ce, grâce à sa forte tendance à allonger le sustain, la durée de la note jouée. C’est un effet qui possède une empreinte sonore très particulière et aisément reconnaissable. Parmi les pédales les plus connues de cet effet, on trouve la Big Muff Pi de Electro-Harmonix, ou encore la Fuzz Face de Dunlop

Où l’entendre ?

https://www.youtube.com/watch?v=ewzIBatuwmA

Avantages/inconvénients

Avantages :

  • LE son des années 60.
  • Très à l’aise dans le rock psychédélique à la Pink Floyd, accompagné d’un delay (le premier solo de Time est un très bon exemple de ce son).

Inconvénients :

  • C’est un effet très capricieux, qui dépend grandement de votre matériel pour bien sonner.
  • Comme la distorsion, la fuzz à tendance à gommer les nuances et les défauts de jeu à cause de sa très forte saturation.
  • La fuzz est un effet très peu polyvalent.

Conclusion

Ce dossier vous a présenté les différents effets de la saturation, ainsi que leur utilisation, et leurs avantages et inconvénients. Les modèles cités dans ce dossier ne sont que des exemples de ces effets, et il existe sans doute des milliers de pédales pour chacun de ces effets ; et chacune d’entre elles à un son particulier. Aussi, n’hésitez pas à essayer plusieurs pédales d’un même type de saturation pour découvrir toutes les possibilités de ces effets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.